Histoire de Léa / Léa's Story

March 20, 2018

 

ADOPTÉE en  Avril 2015 / Adopted in April 2015 (engl. below)

 

Je vous présente ma chatte Léa.  Elle est arrivée dans ma vie il y a trois ans, suite à des communications animales demandées par sa gardienne du moment.

Sa personnalité : Douce, Affectueuse, Joie de vivre, Esprit libre!

 

Léa fut adoptée par une dame qui l’amène chez le vétérinaire pour la faire euthanasier car elle ne peut plus la garder ou n’en veut plus. Ce vétérinaire refuse car c’est une jeune chatte âgée d’environ 1.5 ans, en pleine santé.  Il la garde à la clinique un certain temps pour lui trouver une famille, mais en vain. Il se résigne à l’euthanasier. Une technicienne de la clinique raconte la triste histoire à une amie qui, suivant l’élan de son cœur veut la voir. Elle l’adopte sur le champ pour deux raisons : la sauver de l’euthanasie et offrir une amie à une autre chatte qu’elle a sauvée à l’âge de 3 mois, de la faim et du froid, un soir de février à -20C.

 

Léa est dans sa nouvelle famille depuis 3 mois. Elle s’adapte bien, elle est gentille avec ses gardiens, le chien et la chatte mais celle-ci NE VEUT RIEN SAVOIR!  Elle lui court après, l’agresse, l’attaque n’importe où, n’importe quand. Lorsque sa nouvelle gardienne me consulte, Léa crache tout le temps, pour tout et pour rien, car elle ne sait jamais quand elle sera attaquée.

La communication animale permet à la 1ère chatte d’exprimer sa peur de perdre sa place avec cette nouvelle venue. Il fut entendu qu’elle ‘essaierait’ de lui donner une place. Léa lui exprime qu’elle ne veut pas prendre Sa place, elle veut seulement Une place. Sa gardienne accepte de leur donner encore un mois pour régler la situation.

 

Après ce temps, elle me demande une 2e consultation car la situation s’aggrave et est devenue invivable pour tous. Elle doit maintenant se tenir debout à côté de la litière pour que Léa puisse l’utiliser sans être attaquée.  J’entre en communication avec la 1ère chatte qui après l’échange, les explications, le travail n’arrive pas à diminuer sa peur de perdre sa place. Ceci est le trauma de l’expérience vécue avant 3 mois, avant d'ête trouvée aux portes de la mort. Sa gardienne décide alors de trouver une autre famille pour Léa car les chattes méritent de vivre calmes et heureuses.

 

J’avais déjà ma famille animale : Sultan le chat et Merlin la perruche et nous étions bien ensemble. Loin de moi l’idée d’adopter une chatte…. jusqu’au jour où je rencontre Léa!  Le coup de foudre, nos cœurs connectent, ça y est! 

‘Mais voyons’ me dit mon mental, ‘tu n’as pas besoin d’un autre animal’ et la danse mental-cœur commence!

 

La première chose, communiquer avec Léa et lui demander ce qu’Elle veut, quel genre d’environnement a-t-elle besoin, avec ou sans animaux… Je lui présente ma famille et notre style de vie.  Dans sa spontanéité et sa joie de vivre elle me dit ‘Je veux juste une place, je m’adapte facilement’.

Maintenant, qu’en pensent mes deux compagnons. Merlin, la perruche est enchanté par l’idée, Sultan n’est pas intéressé, ne veut pas un autre animal avec nous. Deux ans plus tôt, il y avait une autre chatte avec nous.  Il me dit : ‘Nous sommes bien ainsi, nous avons appris à vivre ensemble, chacun à sa place, tout est calme et harmonieux. Pourquoi veux-tu amener un autre chat.’

 

Pendant une semaine je débats la question mais mon cœur sait que Léa a sa place dans notre vie et que nous en bénéficierons tous. À la fin de la semaine, je consulte mes animaux à nouveaux car Léa attend ma décision. Merlin me dit d’aller la chercher maintenant. Sultan se fait doucement à l’idée. Je lui présente ce que je vis, l’adaptation d’une autre présence dans ma vie, comment cela changera la dynamique bien installée; je lui parle de l’opportunité de donner à Léa une nouvelle famille et d'être bien; je lui rappelle sa propre adoption et tout ce que nous vivons depuis et bien sûr, l’élan de mon cœur pour elle. Il accepte de s’ouvrir et de l’accueillir. Il faut connaître Sultan; ce n’est pas le refus de Léa en soi, il questionne si nous avons besoin de sa présence et de son énergie dans la dynamique que nous vivons à trois en ce moment. 

 

Lorsque j’arrive chez la gardienne, Léa vient vers moi, je la prends dans mes bras et c’est le début d’une nouvelle étape de vie pour nous quatre!

 

 

LÉA’S STORY – ADOPTED IN APRIL 2015


I present you my cat Léa. She arrived in my life three years ago, following animal communications requested by her guardian of the moment.

Her personality: Sweet, Affectionate, Full of life, Free spirit!

 

Léa was adopted by a lady. One day, she takes her to the vet to be euthanized because she cannot keep her or doesn’t want her anymore. The veterinarian refuses because she is a young, healthy 1.5 years old cat. He keeps her at his clinic for a while to get her adopted. Having found no family, he resigns himself to euthanize her. A technician from the clinic tells the sad story to a friend who, immediately, follows her heart and says that she wants to see her. She adopts her on the spot for two reasons: to save her from euthanasia and to give a friend to the other cat she saved at 3 months, from hunger and cold, one evening in February at -20C.

 

Léa is with her new family for 3 months. She adapts well, she is nice with her people, the dog and the cat but this one DOES NOT WANT HER AROUND! She runs after her, attacks her anywhere, anytime. When her new person consults me, Léa hisses all the time because she never knows when she will be attacked. Animal communication allows the first cat to express her fear of losing her place with this newcomer. It was understood that she would 'try' to accept her. Léa tells her that she does not want to take her place, she only wants a place. Her person agrees to give them another month to fix the situation.

 

After this time, a second consultation is requested because the situation worsens and has become unbearable for all. Her person must now stand beside the litter box so that Léa can use it without being attacked. I communicate with the first cat who after the exchange, the explanations, the work done cannot reduce her fear of losing her place. This is the trauma from the situation she lived at 3 months old before she was found and adopted. Her person then decides to find another family for Léa because the cats deserve to live calm and happy.

 

I already had my animal family: Sultan the Cat and Merlin the Parakeet and we were good together. Far from me the idea of ​​adopting a cat .... until the day I meet Léa!

Love at first sight, our hearts connect, that’s it!

But my brain keeps saying 'You don’t need another animal' and the mind-heart dance begins!

 

The first thing to do is to contact Léa and ask her what She wants, what kind of environment does she need, with or without animals ... I introduce her to my family and our lifestyle. In her spontaneity and joie de vivre she says to me 'I just want a place, I adapt easily'.

 

Now what do my two companions feel about this. Merlin, the parakeet is thrilled with the idea, Sultan is not interested, does not want another animal with us. Two years prior, there was another cat with us. He said to me: 'We are well, we have learned to live together, everything is calm and harmonious. Why do you want to bring another cat. '

 

For a week I debate the question but my heart knows that Léa has a place in our lives and we will all benefit from her presence. At the end of the week, I consult my animals again because Léa awaits my decision. Merlin tells me to go get her now. Sultan is slowly warming up to the idea. I tell him how I feel, what I am thinking about adapting to another presence in my life, how it will change the well-established dynamic; of the opportunity we give Léa to have a new family, that she will be well; I remind him of his own adoption and all that we have been living since, and of course the love I feel for her. He agrees to open up and welcome her. You need to know Sultan; it is not about Léa per say, he questions whether we need her presence and her energy in the dynamics that we are experiencing at the moment.

 

When I arrive to get her, Léa comes to me, I take her in my arms and it's the beginning of a new experience all four of us!

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

July 18, 2018

July 18, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square